Connect
To Top

Mort de James Ingram, légende de la soul, à 66 ans

Une voix magique derrière de grands succès

Please share - Partagez

315 total views, 1 views today

James Ingram
16 février 1952 – 29 janvier 2019


James Ingram, le chanteur et compositeur R&B qui a été récompensé aux Etats-Unis par de très convoités Grammys, est décédé des suites d’une bataille contre un cancer du cerveau. Très peu de gens savaient : pas d’images de lui malade, pas de nouvelles morbides qui s’accumulent sur les réseaux… Quincy Jones pleure son « petit frère » dans un tweet publié le 29 janvier. Aux Etats-Unis, j’ai vu les hommages se multiplier à la télévision, comme une pluie d’étoiles.

Un artiste américain d’une grande élégance

Quelle triste nouvelle d’apprendre sa mort. J’ai découvert James Ingram en 1981 avec « Just Once » et « One Hundred Ways », sur l’un de mes albums fétiches, « The Dude » de Quincy Jones, paru en 1981. Ce disque m’a révélé entre autres Patti Austin avec qui il enregistrera en suivant le célèbre « Baby come to me » qui avait remporté un énorme succès en France. Je l’avais aussi repéré sur l’album « Thriller » de Michael Jackson en 1982, puis bien sûr ce fut le coup de cœur en 1983 avec « Ya Mo B There », le duo soul-funk avec Michael McDonald. Son 33 tours « It’s your night » passait en boucle sur ma platine ! Son nom fut toujours pour moi synonyme de qualité musicale, élégance… du grand chic en quelque sorte.

Il a remporté un Grammy pour « Yah Mo B There », son duo avec Michael McDonald  et un autre pour « One hundred Ways » (Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B masculine). Il a aussi été nominé 12 autres fois pour les Grammys.

James fut longtemps proche de Quincy Jones, enregistrant et écrivant des tubes comme « P.Y.T. » de l’album « Thriller » de Michael Jackson (1982).

Nommé aux Oscars avec Michel Legrand

Son duo avec Patti Austin, « How Do You Keep the Music Playing » composé par Michel Legrand (NDLR : Triste coïncidence, le compositeur français est décédé trois jours avant James), a été nominé lors de la 55e cérémonie des Oscars en avril 1983, dans la catégorie meilleure chanson originale (Film « Best Friends » avec  Burt Reynolds et Goldie Hawn).

James était l’un des chanteurs vedettes du planétaire « We Are the World » en 1985 au côté de Kenny Rogers, Tina Turner et Ray Charles. Il a commencé sa carrière de chanteur professionnel dans les années 70 en rejoignant le groupe Revelation Funk et a même joué pour le groupe de Ray Charles…

Lors d’un concert hommage à Quincy à Los Angeles en septembre dernier (Un show qui sera diffusé sur BET, une chaîne de télévision américaine, en décembre prochain), James fut absent lors de l’interprétation du succès de Patti Austin « Baby, Come To Me ». Patti interpréta la chanson en reprenant seule les couplets de James…

James avait 66 ans.


Merci à Chris Morris pour la citation de cette chronique dans l’émission California Spirit du 2 février 2019 en hommage à James Ingram
LES INFORMATIONS CONTENUES DANS CETTE CHRONIQUE SONT PUBLIÉES SOUS TOUTES RÉSERVES. ALL INFORMATIONS PUBLISHED IN THE CHRONICLE ARE SUBJECT TO ADJUSTMENTS FOR ERRORS OR OMISSIONS.
© Couverture, pochette :  James Ingram, album « It’s Your Night », 1983. Label : Qwest Records
Please share - Partagez

More in Chronique musique