Geyster | Knight Games (selected songs)

Extrait de parfum pop rock venu de la côte ouest des États-Unis, dès le 14 septembre 2015.

Embarquement immédiat | Geyster propose un album regroupant une sélection de dix titres (+ 1 bonus) de son joyau conceptuel pop rock électro « Knight Games I, II & III » (Somekind Records). La liste des titres retenus est comme un extrait de parfum West Coast des trois albums. Une formule qui va séduire les fans et ceux qui découvrent Geyster. Ils pourront se procurer sans hésiter l’essentiel de « Knight Games » dès le 14 septembre (uniquement en version digital).

Geyster alias Gael Benyamin est un génie. Un vrai. Inventif, indépendant, surdoué. Le plus Californien de nos Français est revenu au début de l’été avec une trilogie musicale : « Knight Games I, II & III », une œuvre soul funk et rock digne de Donald Fagen, Michael Francks ou encore Gino Vannelli. Depuis l’album « I Love 1984 » sorti en 2004 et qui l’a fait connaître dans l’Hexagone avec l’énergique « Bye Bye Superman », largement diffusé sur les ondes, Geyster est incontestablement la garantie de belles mélodies teintées d’un merveilleux son West Coast si cher aux fans des années FM. Mais Geyster, c’est encore plus que cela : c’est tout un univers. Indispensable, tout comme ses précédents albums, aussi excellents les uns que les autres. Une virtuosité imparable.

Geyster | Knight Games (selected songs) – Out September 14th 2015 (digital only).

Liens pour un groove californien

N’hésitez pas à visiter la page Facebook de Geyster :
 https://www.facebook.com/geyster

Et un petit tour du côté de Somekind Records :
 http://somekindrecords.com

Le site de Somekind Records est l’occasion de découvrir et de se procurer dans ses bagages de très belles productions au son West Coast.

Embarquement immédiat pour la côte Ouest des Etats-Unis


Mélodiste hors paire, vous ne serez pas surpris de retrouver une « Geyster Touch » sur des productions proposées par Somekind Records. Qu’importe les quelques années qui nous séparent de la sortie de ces albums, pourvu qu’on ait l’ivresse… Découvrez mes petites notes d’un voyage qu’on voudrait sans fin.

Nightshift « Full Moon » 2007 🙂

FULL-MOON-2007-250De la pop sucrée ennnivrante de All night Through à l’emblématique Ocean Bay en passant par le très rock Full Moon que je ne me lasse pas d’écouter, l’album sonne comme le meilleur de la pop rock américaine des années 70/80 tout en étant d’une évidente modernité musicale (The country That’s Far). On pourra toujours trouver de belles références pour expliquer Nighshift, comme America, Steely Dan ou les Beach Boys.

L’équipage de ce duo français composé de Gaël Benyamin (Geyster) et Jérôme Beuret, tels d’épatants Hall & Oates français, a su avec élégance préserver une excellente unité tout au long des onze pistes de cette vraie valise estivale : on a furieusement envie de prendre le premier avion en partance pour San Francisco. Pour l’anecdote, j’ai découvert Ocean Bay, l’un des titres de l’album de Nightshift, dans le coffret 4 CD « California Groove » (Warner) en 2009, une excellente sélection de titres US pop rock au son West Coast ! Il n’existe malheureusement que trois volumes « California Groove ». Le choix des artistes rarement réunis sur une même galette et des chansons en versions originales sort des sillons battus. Un travail de connaisseurs, assurément. L’année suivante, Ocean Bay a aussi été l’une des sélections de la série très populaire Collection RTL Georges Lang. De belles références !

 Pink Computer « So 80’s » 2008 😉

SO-80s-2008-250Pink Computer ou le secret d’un elixir de jouvence. Conserver les sonorités des années 80 tout en proposant des mélodies modernes teintées d’un excellent son funky électro très percutant (J’ai beaucoup aimé les titres en Français Plaisir futile et Paris Casa), c’est le pari de Cyril Granet qui est aux commandes de cette navette électro spaciale intemporelle. Le voyage commence avec l’énergie débordante de Pink Computer en passant par l’entêtant Will You Be Mine (Feat. Gaël « Geyster » Benyamin) ou le funky I Feel This Show (Feat. Indi L)… Une belle réussite et un vent de fraîcheur à (re) découvrir absolument.

 The Maneken « First Look » 2008 🙂

FIRST-LOOK-2008-250L’œuvre de Evgeny Filatov (The Maneken), producteur et Dj, propose une ambiance électro à la fois jazz et funky.
De beaux accents cuivrés comme sur If Time as Gone cèdent à un Disco Spaceclub qui délivre un torrent de violons dignes de fameuses productions des clubs New-Yorkais des seventies, ou bien Keep That Funk, belle démonstration d’énergie et de verve. Une production très agréable qui se termine par la soul relaxante de Heaven’s Mystery. First look est un tour de passe-passe qui navigue intelligemment entre old et new school : une formule qui confirme le savoir-faire de son auteur.

Merci à Somekind Records. ‪#‎geyster‬ ‪#‎knightgames‬

Relecture France | Merci Fabienne
Rejoignez la page Facebook de Fabienne !