Mlle Wook | Anonyme

Mlle Wook : une réelle aisance dans le domaine du chant depuis son plus jeune âge

21 ans. Un joli sourire communicatif et un troisième album « Anonyme » qui ne va pas le rester très longtemps (sortie CD prévue en septembre). C’est une production très soignée pop-rock électro qui séduit toutes les tranches d’âges grâce à sa qualité musicale et son inventivité. Une réalisation menée de main de maître par André Hampartzoumian, guitariste talentueux de Florent Pagny, Patrick Fiori ou encore Michel Sardou pour ne citer qu’eux. Je ne suis pas étonné qu’un génie réalise les vœux de la fée Wendy si j’ose dire, le joli prénom de Mlle Wook.

Mais ce n’est pas tout. La jeune chanteuse n’a visiblement pas peur de partir au Front : elle s’est engagée aussi en faveur de la lutte contre la mucoviscidose et fut notamment marraine du Téléthon.

Mlle Wook enchaîne actuellement de nombreux concerts où son succès va grandissant. « Anonyme » a tout pour être populaire. Découvrez absolument son univers musical avec le nouveau single « Tête-à-tête » en duo avec Emily Taliana.

Une artiste à suivre…

Entrevue avec Mlle Wook


Frédéric : Bonjour Mlle Wook. Déjà 3 albums et un grand cercle amical protecteur. J’ai l’impression que vous faites l’unanimité partout. Qu’en pensez-vous ?
Mlle Wook :
Je pense avoir en effet une très bonne étoile depuis mes débuts. J’ai conscience de la chance que j’ai. J’ai fait de très belles rencontres grâce à ma production, comme Pierre Billon (Johnny Hallyday…), Jean Mora (Alain Bashung, Zazie…) mais aussi celui qui a réalisé mon album l’excellent  André Hampartzoumian (Michel Sardou, Patrick Fiori, Florent Pagny…) et je ne peux oublier mon adorable manager Patrick Champagnac, qui m’ont permis de vivre des choses très intenses (comme ma finale FDJ NRJ12 à Berck-sur-Mer devant 15 000 personnes ou encore ma première partie des 80* débarquent à Beaumont Hague devant 6 500 personnes.  J’espère que cette étoile continuera à briller au-dessus de ma tête et que l’on continuera à me donner ma chance, j’ai encore beaucoup de chose à donner.

Frédéric : D’où vient ce nom « Mlle Wook » ?
Mlle Wook :
Très simple, lors de mes études j’ai découvert le nom d’un petit village d’Afrique du Sud qui s’appelle Wendy Wooc, mon prénom étant Wendy, mes amies m’ont surnommé ainsi jusqu’à m’appeler Mlle Wook, le « c » c’est transformé en « K » naturellement avec le temps.

Frédéric : Comment était l’ambiance en studio avec André Hampartzoumian et son équipe pour ce nouvel opus ?
Mlle Wook :
En fait l’album a été réalisé dans 2 studios, une partie des voix, chœurs et mixage ont été fait au Studio des Docks au Havre avec Eric Docteur, dans une ambiance très détendue car je travaille beaucoup avec Eric sur différents projets, et bien sûr avec André au Studio Hit Factory sur Paris,  là dans une ambiance plutôt zen, avec une très grande écoute et beaucoup de partage entre André et moi. Mais aussi des moments de fous rires qui sont très agréables dans des moments comme cela. André est extrêmement rigoureux dans son travail tout comme moi, ce qui nous a permis d’être tout de suite à l’aise, surtout moi ! C’est quand même du très haut de gamme !

Frédéric : Envisagez-vous de venir dans la région bordelaise prochainement ?
Mlle Wook :
Pour y avoir passé des vacances, j’adore cette région et j’aime beaucoup Bordeaux, j’adorerais venir y faire un concert 😀 mon manager est en plein travail pour les dates. Avec la sortie de mon album en septembre suivra une promotion dans toute la France, j’espère donc y passer.

« Je n’écris que des textes en Français »

Frédéric : Beaucoup de jeunes artistes francophones se produisent aux USA comme à New York par exemple. Cette expérience vous plairait-elle ?
Mlle Wook :
Je suis pour ces échanges de culture mais en ce qui me concerne je préfère avancer doucement mais sûrement en France.
Je n’écris que des textes en Français justement pour tenter de mettre en valeur notre merveilleuse langue, donc je pense que la France doit être mon 1er terrain d’attaque (rires).
De surcroît comme j’ai toute une équipe de musiciens professionnels et un staff, c’est un vrai coût de tenter une expérience à l’étranger, mais mon producteur et mon manager vont aborder cela au travers de très grosses structures comme Sony, Warner ou Wagram déjà bien organisés avec des tourneurs spécialisés.

Frédéric : Merci infiniment d’avoir accepté de répondre à mes questions et on ne peut qu’être admiratif face à l’univers musical que vous proposez.

Mlle Wook : Merci à vous.

Entrez dans l'univers de Mlle Wook
« Anonyme », sortie CD le 15 septembre 2014 (PBR Production).
Découvrez le site officiel !
N’hésitez pas à rejoindre sa page Facebook en cliquant ici.
© Photos Ally. Avec l’aimable autorisation de PBR Production, Sajou.Publishing. Merci à Patrick Robert. Article mis à jour en mars 2017.
* NDLR : Concert « Les années 80 » qui s’est déroulé le 14 juin 2014 à Beaumont Hague, avec Jeanne Mas, Jimmy Somerville, Jean-Luc Lahaye, Julie Pietri, Sabrina, François Feldman, etc.